Сigarettes 

Témoignages

Les bienfaits de l'utilisation du CV anonyme chez AXA pour recruter diversifié.

 

Interview de Muriel Nicou, Responsable Recrutement chez AXA France

 

 

 

Quels types d’actions menez-vous avec les universités ?


Cela fait plusieurs années qu’AXA mène des partenariats avec les universités. L’objectif est d’apporter aux étudiants le plus de visibilité possible sur nos métiers. Par exemple, avec la Faculté des sciences de l’Université de Luminy à Marseille et l’université Paris Dauphine nous organisons des présentations métiers. Elles permettent aux étudiants de se projeter. Elles leurs donnent envie de venir chez AXA.
L’objectif est d’arriver à un rapport gagnant-gagnant. De plus, chaque année en partenariat avec des universités, nous organisons des campagnes d’apprentissage et nous participons à une vingtaine de forums dans les universités et écoles. Nous communiquons nos offres d’emplois de manière la plus large et la plus diversifiée possible.

 


Comment préparez-vous vos actions ?


Afin d’optimiser nos partenariats, nous organisons des briefings avec les opérationnels (auditeurs, consultants,…)  pour être en phase avec les besoins des directions opérationnelles et bien cibler les profils. Nos opérationnels participent volontiers aux présentations métiers.
 


Quel est la part de recrutement de collaborateurs issus de l’université au sein d’AXA France ?


Depuis plusieurs années, nous constatons que la moitié des collaborateurs recrutés ont un profil universitaire, l’autre moitié des cursus écoles.
 


Quels conseils donneriez-vous aux entreprises qui souhaitent mettre en place des partenariats/actions avec les universités ?


Selon moi, les actions des entreprises avec les universités se doivent d’être cohérentes. Elles doivent émaner d’une philosophie et d’une culture d’entreprise. Le conseil est donc de réfléchir à ses valeurs et de se donner les moyens pour les concrétiser en évènement.

 

 


Le CV Anonyme


Pourquoi avez-vous opté pour le CV anonyme ?


Le CV anonyme n’est qu’un outil qui permet de favoriser la diversité. Mais il doit être associé à d’autres actions, tels que des partenariats diversifiés avec les universités. En complément du CV anonyme, nous avons aussi formé tous les chargés de recrutements à la diversité. Le CV anonyme n’est pas juste une action en soi. Il permet de communiquer un message très clair à l’extérieur : si vous postulez chez nous, vous avez la garantie d’une égalité de traitement de votre candidature.

 


Depuis combien de temps est-il mis en place ?

 

Le CV anonyme a été lancé en 2005 pour les recrutements des profils commerciaux d’AXA France. En 2009, il a été généralisé à tous les recrutements.
 


Quel est le bilan de cette pratique ?


La législation ne permettant pas d’identifier les critères ethniques, nous ne disposons donc pas de données permettant d’apprécier la « diversité » de la population recrutée.
Depuis 2009, IFOP, interroge anonymement et volontairement tous les commerciaux recrutés. 1/4 des 700 commerciaux recrutés se déclarent issus de la diversité et que 16 % du total l’avait été grâce au CV anonyme.
Nous observons 2 phénomènes:

  • L’augmentation de la part des recrutements effectués par le CV anonyme dans le total de nos recrutements
  • Et une grande diversité des jeunes embauchés sur les métiers de commerciaux. Nous avons le sentiment que la mise en place du CV anonyme encourage les jeunes issus des minorités visibles à postuler par ce canal.


Le CV anonyme est donc un outil qui permet de rassurer les candidats et évite leur auto-censure. C’est grâce à la déontologie d’AXA que nous parvenons à des recrutements diversifiés.

 


Quels sont les points faibles du CV anonyme ?


Il nécessite de mettre en place un système d’information relativement lourd. L’inconvénient est plutôt d’ordre logistique.
 


Comment le CV anonyme peut-il être amélioré ?


Il s’agit plutôt de maintenir le niveau de l’ensemble des acteurs de notre dispositif de recrutement en poursuivant les formations à la diversité.
 


Si vous deviez donner 3 conseils aux étudiants d’universités, en faveur de leur insertion professionnelle, quels seraient-ils ?


Je leur conseillerais de réfléchir à leur projet professionnel, afin de mieux cibler les entreprises qui les intéressent. Et donc aussi, d’être curieux.
Une fois qu’ils ont ciblé leur projet, il faut qu’ils soient eux-mêmes, afin de transmettre leur motivation, leur enthousiasme et leur envie.

 

Muriel Nicou

Responsable Recrutement chez AXA France

Tous les témoignages